Keymu

From The FunKey Wiki
This page is a translated version of the page Keymu and the translation is 100% complete.
Other languages:
La Keymu

La Keymu était une console d’émulateur de porte-clés créée par Vincent et Michel de l’équipe FunKey en 2017. Comme avec le système plus tard FunKey S, le Keymu avait une conception de clamshell basée sur le GBA SP, et a été en mesure d’émuler les jeux de la NES, SNES, et l’ensemble du Game Boy famille de systèmes. Bien qu’il n’ait jamais été vendu commercialement, la liste des pièces, l’information et les diagrammes nécessaires pour construire l’appareil ont été mis à la disposition du public afin que d’autres puissent créer leurs propres versions.

Développement

La Keymu
Plan de la Keymu

Inspiré par la révélation initiale du PocketSprite en 2016, le duo a travaillé à la création d’un système similaire d’émulateur de taille porte-clés qui aurait un design de coquille vide. Ressemblant à la plus grande Game Boy Advance SP tout comme le PocketSprite avait ressemblé à la Game Boy Color, le Keymu a d’abord été montré dans une vidéo publiée en Juin 2017. En raison de la réception positive de leur appareil par les téléspectateurs et plusieurs médias, l’équipe FunKey a décidé d’améliorer le Keymu pour le transformer en un produit commercialement viable. Suite à la création du prototype FunKey Zero, un système de porte-clés qui ressemblait à l’original Game Boy Advance, l’équipe a créé le FunKey S, une version plus mince et plus puissante du système Keymu original.

Spécifications

Les composants de la Keymu

Bien que visuellement similaire à la FunKey S, le Keymu utilisé des composants significativement différents par rapport à son "FunKey" successeurs de marque. Le Keymu était alimenté par Intel Edison, un ordinateur-sur-module de taille carte SD qui contenait le processeur Intel Atom du système, 1 Go de RAM et 4 Go de eMMC stockage, en plus des fonctionnalités Wi-Fi et Bluetooth inutilisées. Le Keymu avait également un écran OLED de 1,5 pouce (38,1 mm) 128 par 128 pixels qui s’est rafraîchi à un taux de 20 FPS. Le Keymu était capable d’émuler les jeux Game Boy, Game Boy Color, Game Boy Advance, NES, et SNES, mais contrairement à la FunKey S ne pouvait pas émuler la PS1 plus exigeante. En raison de l’arrêt d’Edison peu après la révélation du Keymu, cependant, les futurs systèmes conçus par l’équipe FunKey, y compris le FunKey S, utiliseraient le microprocesseur ARM Cortex-A7 à la place.

Comparaison

Les différences entre le Keymu et les systèmes de marque FunKey plus tard comprennent l’utilisation de la mémoire eMMC intégrée du Intel Edison pour le stockage de données plutôt que d’une carte microSD, l'absence d'un haut-parleur dans le prototype original (bien que ses spécifications open source permettent l'inclusion d'un), une résolution maximale inférieure de 128 par 128 pixels, des boutons plus petits et une batterie de 220 mAh de capacité inférieure. Les fonctionnalités mises en œuvre uniquement dans le FunKey S plus tard et non dans le Keymu ou FunKey Zero comprennent un mécanisme magnétique "mode veille", une couche de verre de protection au-dessus de l’écran, un bouton Menu, 50 plutôt que 20 IPS, aucune déchirure de l’écran, et une charnière améliorée.

Table

Nom Keymu FunKey Zero FunKey S
Image
alt:Image de la Keymu
alt:Image de la FunKey Zero
alt:Image de la FunKey S
Dimensions 42 x 46 x 17 mm ~87,6 x ~4,5 x ~8,1 mm 42,5 x 44,5 x 13,8 mm
Masse N/A 30 g
Affichage 38,1 mm 128x128 OLED 39,1 mm 240x240 LCD IPS
Processeur Atom 2-Core @ 500 MHz ARM Cortex-A7 @ 1,2 GHz
RAM 1 Go (LPDDR3) 64 Mo (DDR2)
Fréquence de rafraîchissement 20 IPS 50 IPS
Stockage maximale 4 Go (eMMC) 2 To (microSD)
Audio ∅11,7 mm mono à 700 mW
(absent du prototype initial)
∅10 mm mono à 500 mW ∅10 mm mono à 500 mW
Prise casque
Batterie 220 mAh lithium-ion Aucun (prototype) 410 mAh lithium-ion