Centre d'Infos du Wiki FunKey

From The FunKey Wiki
This page is a translated version of the page FunKey Wiki Knowledge Center and the translation is 100% complete.
Other languages:

Facilement navigable via la indice de questions sur la page principale du wiki, le Centre d'Infos est le référentiel central d'informations du Wiki FunKey concernant à la fois la FunKey S et le wiki lui-même. En plus des informations disponibles ici, la documentation de la FunKey S comprend plusieurs tutoriels pour la configuration de la FunKey S, tous étant également navigables via la section de tutoriels de la page principale du wiki.

Si votre question n'a pas encore reçu de réponse ci-dessous, vous pouvez la poser ici en entrant votre question dans la zone de texte ci-dessous et en sélectionnant le bouton « New section ». Cela créera automatiquement une nouvelle section sur la page de discussion de cette page dans laquelle vous pourrez préciser la question ou le problème auquel vous cherchez une réponse. Lorsque vous avez terminé de saisir les détails de votre question, sélectionnez le bouton « Save changes » sous le champ de saisie. Si vous souhaitez être averti lorsque votre question a reçu une réponse, nous vous encourageons à vous connecter d'abord et ensuite à signer votre message avec ~~~~. Si vous n'êtes pas connecté ou si les notifications sont désactivées, assurez-vous de revenir régulièrement à la page de discussion de cette page pour voir si votre question a reçu une réponse.

Pour une réponse plus immédiate à votre question, il est suggéré plutôt de la poser sur le Serveur Discord de la Communauté FunKey.

Les informations concernant la traduction de Wiki FunKey, les suggestions concernant la FunKey S et la documentation de la FunKey S sont disponibles sur les pages suivantes :


FAQ

Quel est le but de ce wiki ?

Le but de ce wiki est de servir de base de données d'informations sur la Funkey S. Cela comprend des informations sur le matériel, le micrologiciel, les jeux homebrew compatibles et les logiciels tiers publiés pour la FunKey S. Comme le Wiki FunKey est géré par la communauté indépendamment de l’équipe FunKey, il peut parfois y avoir des informations erronées ou incohérentes listées. S’il y a un élément d’information sur lequel vous n’êtes pas certain ou si vous avez d’autres questions, nous vous encourageons à contact l’équipe FunKey directement. Si vous voyez des informations que vous savez incorrectes, vous pouvez laisser un message sur le page de discussion de l’administrateur wiki, qui corrigera l’erreur dès que possible.

De gauche à droite: Violet Atomique, Violet Originale, Gris Rétro
L’emballage du produit FunKey S
Boutons de système
Raccourcis FN

Qu'est-ce que la FunKey S ?

De gauche à droite: Violet Atomique, Violet Originale, Gris Rétro

La FunKey S est un périphérique d'émulation portable pliable conçu pour s'adapter à un porte-clés. Grâce à des émulateurs sur son système opérateur FunKey-OS, la FunKey S peut émuler une grande variété de systèmes, y compris le Mega Drive, PlayStation et Game Boy Advance. Ressemblant beaucoup à la plus grande Game Boy Advance SP, la FunKey S est présentement vendue en trois couleurs: Violet Originale, Gris Rétro et Violet Atomique. Alors que l'appareil comprend par défaut une carte MicroSD de 32 gigaoctets pour stocker le micrologiciel du système et tout logiciel que l'utilisateur souhaite installer sur son appareil, celle-ci peut être remplacée par l'utilisateur avec des cartes MicroSD jusqu'à la limite de deux téraoctets de la norme MicroSDXC. Pour faciliter la fixation de l'appareil à un porte-clés, la FunKey S a une aiguille métallique intégrée dans le coin inférieur gauche de l'appareil autour de laquelle une lanière porte-clés incluse est attachée.

Qu'est-ce qui est inclus avec la FunKey S ?

L’emballage du produit FunKey S

Inclus avec la FunKey S est une carte MicroSD de 32 gigaoctets pour stocker le micrologiciel de l'appareil et des logiciels supplémentaires, un câble Micro-USB pour charger et transférer des fichiers vers l'appareil, un cordon porte-clés pour attacher l'appareil à un porte-clés, un manuel d'utilisation et quatre ensembles de boutons supplémentaires (rouge, bleu, jaune et vert) qui peuvent être utilisés par l'utilisateur pour personnaliser son appareil.

Quels sont les boutons du FunKey S ?

Boutons de système
Raccourcis FN

Le système comporte treize boutons intégrés : quatre boutons directionnels, quatre boutons d'action, deux boutons d'épaule, un bouton START et deux boutons système : Menu et Fn. Centré en haut du panneau de commande, le bouton Menu a deux fonctions : un appui court active le menu système, permettant à l'utilisateur de modifier les paramètres ou de revenir au menu principal, tandis qu'un appui long allume ou éteint le système. Partageant un bouton avec SELECT, l'entrée Fn (Fonction) étend le nombre limité de boutons du système via l'utilisation de combinaisons de boutons. En conjonction avec les boutons d'épaule, Fn active les entrées de déclenchement L2 et R2 de la PlayStation, tandis que son utilisation avec les boutons directionnels et d'action donne accès aux raccourcis de volume, luminosité, zoom, rapport hauteur/largeur et de capture d'écran. Bien que cette fonctionnalité remplace de rares cas cas les combinaisons de boutons utilisées par les jeux, chacun de ces cas peut être résolu par les capacités de remappage des boutons par jeu ou par console de l'appareil. En plus des boutons blancs ou gris installés par défaut, la FunKey S contient des ensembles de boutons verts, bleus, rouges et jaunes que l'utilisateur peut utiliser pour personnaliser davantage son appareil.

Quels systèmes la FunKey S peut-elle émuler ?

Les systèmes actuellement pris en charge sont le NES, Master System, PC-Engine, Mega Drive (avec ses modules complémentaires 32X et Mega-CD), Game Boy, Atari Lynx, Game Gear, SNES, PlayStation, Game Boy Color, Neo-Geo Pocket, WonderSwan et Game Boy Advance. Alors que les émulateurs officiels NES et PC-Engine prennent en charge les modules complémentaires Famicom Disk System et CD-ROM², respectivement, lorsque des fichiers BIOS supplémentaires sont ajoutés, car cette prise en charge n'est pas encore officiellement implémentée, certaines fonctionnalités, telles que l'échange côté disque de la Famicom Disk System, ne sont pas pris en charge.

En attendant les futures mises à jour du firmware, des émulateurs tiers peuvent être utilisés pour émuler des systèmes supplémentaires, actuellement non pris en charge via le lanceur Gmenu2x. De tels systèmes comprennent actuellement Arcade, Atari 2600, ColecoVision, Commodore 64 Neo Geo, Pokémon Mini, SG-1000 et Virtual Boy. Alors qu’un portage natif de Super Mario 64 vers la FunKey S a été rendu possible par la décompilation de ce jeu, l’émulation générale du Nintendo 64 n'est pas actuellement, et ne sera probablement pas, possible.

Quel logiciel est préinstallé sur la FunKey S ?

La FunKey S exécute FunKey-OS, une distribution Linux open source spécialement conçue. Lancés à partir de l'un des deux lanceurs d'applications de l'appareil, les sept émulateurs par défaut de l'appareil permettent l'émulation de douze consoles prêtes à l'emploi, avec Game Boy Advance et une émulation PlayStation améliorée nécessitant l'ajout de fichiers BIOS par l'utilisateur. Alors que la liste des consoles émulées prêtes à l'emploi devrait s'allonger avec les futures mises à jour du micrologiciel, émulateurs tiers peut également être utilisée pour donner à l'appareil des capacités d'émulation supplémentaires. Alors que l'appareil comprend 61 jeux homebrew pour aider à démontrer ses fonctionnalités, les utilisateurs peuvent également ajouter leurs propres jeux et illustrations aux dossiers système émulés de l'appareil pour étendre leur catalogue de jeux FunKey S. En cas de besoin, les utilisateurs peuvent modifier ou supprimer n'importe quel fichier sur l'appareil via Commander, l'application de gestion de fichiers incluse, sans avoir besoin de connecter la FunKey S à un ordinateur. Comme FunKey-OS est open source, les fichiers utilisés pour le construire sont accessibles au public sur la page GitHub de l'équipe FunKey.

Pourquoi n’y a-t-il pas de jeux commerciaux inclus avec la FunKey S ?

Comme la distribution sans licence de jeux protégés par le droit d'auteur en toutes circonstances est un piratage illégal, la FunKey S n'est livrée qu'avec des jeux homebrew librement distribuables, triés sur le volet pour leur qualité. Cela signifie que les utilisateurs cherchant à émuler des jeux protégés par des droits d'auteur sur l'appareil doivent extraire leurs propres sauvegardes de jeu et les transférer dans les dossiers de la console de l'appareil. Alternativement, de nombreux jeux initialement publiés dans un format physique sont désormais disponibles numériquement sur des plateformes telles que Steam, les ROMs de ces jeux étant souvent extractibles pour un usage personnel dans des émulateurs externes tels que ceux de la FunKey S. Une liste de ces jeux est disponible sur cette page du Wiki FunKey.

Quels jeux sont inclus sur la FunKey S ?

Système Jeu Total
NES / Famicom Blockage Cowlitz Gamers 1st Adventure Cowlitz Gamers 2nd Adventure Dúshlán 11
Inversion Lan Master Lunar Limit Nomolos: Storming the Catsle
Ralph 4 Streemerz The Legends of Owlia
Master System Lander 2 Lucky Penguin Minesweeper The Speccies 2 4
PC-Engine / TG-16 Bug Hunt Reflectron Santalantean UWOL: Quest for Money 4
Mega Drive / Genesis 2048 Megamindtris Misplaced Old Towers 6
Omega Blast YAZZIE
Game Boy Dangan GB Into the Blue Retroid Snake 5
The Bouncing Ball
Atari Lynx Assembloids Eye of the Beholder Lynx Quest Silas Adventure 5
Xump: The Final Run
Game Gear Dangerous Demolition Fire Track GG Nibbles Wing Warriors 4
SNES / SFC Frog NES MazemaM DX Super Boss Gaiden 3
Game Boy Color Drymouth Klondike Perplex DX Tyrian 2000 4
NGP / NGPC Columns Diamond Run! Dynamate Gears of Fate 5
Puzzle Gems
Game Boy Advance Anguna: Warriors of Virtue Another World Broken Circle Codename Hacker 10
Metal Warrior 4: Agents of Metal Motocross Challenge Reaxion Sudoku Micro
Tetrigram World Reborn
Total Global
61

Où puis-je trouver des logiciels supplémentaires pour la FunKey S ?

Alors que les utilisateurs peuvent mettre des sauvegardes ROM de leurs propres jeux commerciaux physiques et numériques sur la FunKey S, il existe également de nombreux logiciels gratuits et commerciaux qui peuvent être acquis et utilisés légalement sur l'appareil. Comme le système d'exploitation du système est à la fois bien documenté et open source, les développeurs tiers ont publié des dizaines de programmes originaux et portés pour l'appareil qui ne sont pas limités par le goulot d'étranglement d'un émulateur. En termes de logiciels émulables, cependant, le Wiki FunKey maintient également des listes de centaines de jeux gratuits et commerciaux, ainsi que plusieurs douzaine livres électroniques du domaine public et utilitaires.

Combien de jeux peuvent tenir sur la FunKey S ?

Comme les tailles de fichiers de la bibliothèque de jeux de toutes les consoles à base de cartouches émulées sur la FunKey S ne font que 13,4 Go, un utilisateur pourrait, en théorie, avoir des milliers de jeux sur son FunKey S sans avoir à mettre à niveau sa carte MicroSD de 32 gigaoctets (avec 27,8 gigaoctets de ça accessible avec la configuration d’usine). Étant donné que les jeux basés sur CD (PlayStation, Mega-CD, CD-ROM²) ont des tailles de fichiers significativement plus grandes que les jeux basés sur cartouche, seulement cinquante à soixante jeux basés sur CD pourraient tenir sur la FunKey S avant qu’une carte MicroSD plus grande ne soit nécessaire. Alors que 27,8 gigaoctets de stockage disponible est plus que suffisant pour s’adapter aux bibliothèques de jeux de la plupart des utilisateurs, tout utilisateur avec plus de cinquante jeux sur CD devrait vérifier la taille totale des fichiers de leur bibliothèque de jeux pour voir si oui ou non ils ont besoin d’une carte MicroSD plus grande. Le graphique ci-dessous documente la taille moyenne des fichiers de jeu pour chacune des treize consoles que la FunKey S émule officiellement, avec plusieurs totaux de taille de fichier correspondant aux bibliothèques de jeux théoriques qui ont le même nombre de jeux de chaque système. Comme l'illustrent les proportions ci-dessous, le nombre de jeux qu'un utilisateur peut mettre sur sa FunKey S est directement lié au nombre de jeux sur CD présents dans sa bibliothèque de jeux. Par exemple, le jeu PlayStation moyen occupe la même quantité d'espace qu'environ 2566 jeux NES, 2277 jeux Master System, 1395 jeux TurboGrafx-16, 433 jeux Sega Genesis, 2740 jeux Game Boy, 2667 jeux Atari Lynx, 1717 jeux Game Gear , 363 jeux SNES, 414 jeux Game Boy Color, 368 jeux Neo Geo Pocket, 313 jeux WonderSwan ou 78 jeux Game Boy Advance.

Système Taille Moy. de ROM Proportion

Nombre de Jeux Chacun

NES / Famicom 220.85 Ko 0.04 % 15
(195 au total)
30
(390 au total)
45
(585 au total)
Sega Master System 248.90 Ko 0.04 %
PC-Engine / TG-16 406.29 Ko 0.07 %
Mega Drive / Genesis 1.31 Mo 0.22 %
Game Boy 206.78 Ko 0.04 %
Atari Lynx 212.50 Ko 0.04 %
Game Gear 329.97 Ko 0.06 %
SNES / Super Famicom 1.56 Mo 0.27 %
PlayStation 566.67 Mo 97.17 %
Game Boy Color 1.37 Mo 0.23 %
NGP / NGPC 1.54 Mo 0.26 %
WS / WSC 1.81 Mo 0.31 %
Game Boy Advance 7.31 Mo 1.25 %
Totale 583.20 Mo 100.00 % 8.75 Go 17.50 Go 26.24 Go

Le multijoueur est-il possible sur la FunKey S ?

Étant donné que ni les câbles de liaison ni les contrôleurs supplémentaires ne peuvent être connectés à la FunKey S, les modes multijoueurs qui nécessitent ces fonctionnalités ne sont pas jouables sur l'appareil. Cependant, les modes multijoueurs qui sont implémentés dans un mode hotseat (un contrôleur avec un système) sont jouables sur la FunKey S. Alors que la majorité des jeux qui implémentent ce mode le font en utilisant une méthode "pass-and-play" où les joueurs se relaient (habituellement des sports au tour par tour, des stratégies et des jeux de table), plusieurs ont plutôt deux joueurs utilisent le même contrôleur simultanément. Les utilisateurs intéressés à voir quels jeux émulateurs sur la FunKey S utilisent hotseat multijoueur peuvent voir le wiki liste complète de tels jeux.

Où puis-je trouver l’art des boîtes de jeux ?

Les utilisateurs recherchant des arts de boîte spécifiquement pour leur collection de jeux FunKey S peuvent utiliser la base de données d'art de jeu redimensionné du wiki, qui ayant des résolutions correspondant, à leurs rapports d'aspect respectifs, à la résolution 240x240 de la FunKey S pour une efficacité maximale. Comme cette base de données n'inclut pas actuellement les arts de boîte pour les jeux Master System, Atari Lynx, Game Gear, Neo Geo Pocket ou WonderSwan, la page GitHub de Libretro de thumbnail référentiels devraient être utilisés pour acquérir leur art de boîte à la place. Si vous souhaitez télécharger automatiquement des arts de boîte pour toute votre collection de jeux en une seule fois, le programme Skraper peut être utilisé à la place. Étant donné que l'image représentant un jeu sur la FunKey S est l'image du répertoire de fichiers qui partage un nom avec ce jeu, les utilisateurs peuvent utiliser n'importe quelle image au format JPG ou PNG pour représenter les jeux sur la FunKey S.

Où puis-je trouver des fonds d'écran Gmenu2x ?

Pour compléter l'ensemble de fonds d'écran Gmenu2x par défaut, le Wiki FunKey gère une base de données de fonds d'écran FunKey S minimalistes ici. Les utilisateurs peuvent également utiliser n'importe quelle image au format PNG carré de 240 pixels comme fond d'écran Gmenu2x sur leur FunKey S. Une fois acquis, les fonds d'écran Gmenu2x doivent être placés à l'emplacement /mnt/FunKey/.gmenu2x/skins/240x240/Default/Wallpapers du système de fichiers FunKey S. Si vous ne voyez pas le dossier .gmenu2x, le système d'exploitation basé sur Unix de votre ordinateur cache les dossiers cachés. Pour activer l'affichage de tels dossiers sur MacOS, utilisez la combinaison de touches Maj+Cmd+Période. Pour ce faire sur ChromeOS, cliquez sur l'icône à trois points en haut à droite de l'application Fichiers et sélectionnez l'option Afficher les dossiers cachés.

Quelles sont les spécifications techniques de la FunKey S ?

Dimensions (plié)

42,5 x 44,5 x 13,8 mm

Dimensions (dépliée)

75,9 x 44,5 x 10,1 mm

Écran & Résolution

39,1 mm LCD IPS

240x240 @ 8.67 px/mm

Poids

30 grammes

Système d'exploitation

FunKey-OS (Distribution Linux)

Processeur

ARM Cortex-A7 @ 1,2 GHz

RAM

64 Mo DDR2

Fréquence de rafraîchissement

50 hz (IPS)

Stockage (MicroSD)

32 Go (extensible à 2 To)

Audio

∅10 mm mono à 500 mW

Batterie

410 mAh lithium-ion

Ports

Micro-USB et MicroSD

Dimensions (plié)

42,5 x 44,5 x 13,8 mm

Dimensions (dépliée)

75,9 x 44,5 x 10,1 mm

Écran & Résolution

39,1 mm LCD IPS

240x240 @ 8.67 px/mm

Poids

30 grammes

Système d'exploitation

FunKey-OS (Distribution Linux)

Processeur

ARM Cortex-A7 @ 1,2 GHz

RAM

64 Mo DDR2

Fréquence de rafraîchissement

50 hz (IPS)

Stockage (MicroSD)

32 Go (extensible à 2 To)

Audio

∅10 mm mono à 500 mW

Batterie

410 mAh lithium-ion

Ports

Micro-USB et MicroSD

Où puis-je trouver les schémas des périphériques FunKey S et les fichiers 3D ?

L’équipe FunKey dispose de schémas FunKey S, de fichiers STL et d’un fichier STEP de projet pour les composants shell de l’appareil disponibles sur Grabcad. Les schémas des composants électriques de l’appareil sont disponibles sur la page FunKey Team GitHub. Comme le matériel de l’appareil est open source, les utilisateurs sont libres de télécharger, modifier et redistribuer les fichiers listés.

Combien de temps dure la batterie de la FunKey S ?

Sur une charge complète de soixante minutes, la FunKey S a une durée de vie de batterie médiane de deux heures. Étant donné que la durée de vie de la batterie de l’appareil est affectée par l’utilisation du processeur et la luminosité et les niveaux audio, il peut y avoir un écart significatif par rapport à la médiane d’environ trente minutes dans les deux sens. En pratique, cela signifie que l’émulation de faible intensité telle que celle du Game Boy se traduira par une autonomie supérieure à la moyenne, tandis que l’émulation de haute intensité telle que celle de la PlayStation se traduira par une autonomie inférieure à la moyenne. En outre, l’appareil dispose d’un voyant LED bleu qui indique quand il se charge, avec un symbole de batterie dans le coin supérieur droit du menu principal indiquant le niveau de charge actuel. Alors qu'un indicateur de faible charge est affiché à l'écran avant que la FunKey S ne soit à court de charge, si cela se produit, une sauvegarde automatique du jeu en cours est automatiquement générée avant l'arrêt et rétablie lorsque le système est rechargé et rouvert.

La FunKey S prend-elle en charge la fonctionnalité RTC (horloge en temps réel) ?

La FunKey S prend en charge les fonctionnalités RTC utilisées par les jeux Game Boy Color et Game Boy Advance, tels que Harvest Moon GBC, Pokemon Crystal et Pokemon Emerald. Pour ce faire, il siphonne une très petite quantité de charge de la batterie de l'appareil, permettant aux jeux qui utilisent cette fonctionnalité de garder une trace du temps. La fonctionnalité RTC est toujours préservée même si la FunKey S est éteinte ou à court de charge, car il existe un tampon de charge réservé pour une telle instance. Pour tirer le meilleur parti de la fonction RTC, il est recommandé aux utilisateurs de se fier uniquement aux sauvegardes en jeu pour les jeux dotés de la fonctionnalité RTC, car les états de sauvegarde et les sauvegardes automatiques peuvent affecter la synchronisation RTC des jeux.

Peuvent les données de jeu sauvegardées sur la FunKey S être transférées ?

Alors que les fichiers de sauvegarde automatique de la FunKey S (.quicksave) sont totalement incompatibles avec les émulateurs externes, les fichiers d'état de sauvegarde de ses émulateurs (.000, .001, etc.) autres que ceux du PlayStation sont compatibles avec les émulateurs correspondants sur d'autres plates-formes, comme la version PC de FCEUX dans le cas des jeux NES. De plus, pour les jeux qui les prennent en charge, le transfert des sauvegardes en jeu est une option alternative qui est généralement compatible avec un plus large éventail d'émulateurs. Notez, cependant, qu'un émulateur tiers ayant un format de fichier de sauvegarde en jeu avec une extension de fichier correspondante ne garantit pas qu'il sera répertorié ci-dessous, car d'autres facteurs, tels que la taille attendue du fichier de sauvegarde, peuvent avoir un impact sur la compatibilité des formats de fichiers de sauvegarde en jeu entre les émulateurs. Comme la sauvegarde en jeu basée sur la batterie n'est devenue courante que dans les années 1990, les jeux pour les systèmes antérieurs émulés par la FunKey S, tels que la Nintendo Entertainment System, la Master System, TurboGrafx-16 et Sega Genesis, ne prennent souvent pas en charge ce type de sauvegarde, avec beaucoup, comme tous les jeux Atari Lynx avec une fonction de sauvegarde dans le jeu, en utilisant à la place des sauvegardes basées sur un mot de passe. Pour plusieurs dizaines de jeux NES et Genesis, cependant, des hackroms SRAM peuvent être utilisées pour ajouter une sauvegarde en jeu aux jeux qui ne l'avaient pas à l'origine, remplaçant souvent les systèmes de sauvegarde par mot de passe plus fastidieux. Cependant, en raison d'une inexactitude dans l'émulation Master System de l'émulateur PicoDrive, toutes les sauvegardes en jeu sur batterie des jeux Master System sont incompatibles avec la FunKey S.

Cependant, lorsqu'un jeu prend en charge la sauvegarde en jeu sur batterie, un fichier de sauvegarde en jeu est généré la première fois que ce jeu tente de sauvegarder des données, avec l'extension de ce fichier en fonction du système auquel le jeu est destiné. Un tableau contenant l'extension de fichier de sauvegarde dans le jeu correspondante pour chaque système émulé officiellement avec prise en charge des fichiers de sauvegarde dans le jeu, ainsi que les emplacements de stockage de ces fichiers et les émulateurs tiers compatibles avec eux, est répertorié ci-dessous. Le transfert d'un fichier de sauvegarde en jeu vers ou hors de la FunKey S se fait simplement en déplaçant le fichier en question dans ou hors du dossier dans lequel les sauvegardes en jeu sont stockées pour le système de ce jeu ; généralement le même dossier que le jeu lui-même. Notez que les fichiers PlayStation MCD, placés dans le dossier memcards du dossier PlayStation de la FunKey S, doivent être nommés card#.mcd, avec le symbole hashtag remplacé par le premier numéro commençant d'un fichier qui n'est pas déjà utilisé par un fichier MCD existant.

En ce qui concerne les fichiers de sauvegarde SNES, si vous ne voyez pas le dossier .snes96_snapshots dans le système de fichiers de votre ordinateur, son système d'exploitation basé sur Unix cache les dossiers cachés. Pour activer l'affichage de tels dossiers sur MacOS, utilisez la combinaison de touches Maj+Cmd+Période. Pour ce faire sur ChromeOS, cliquez sur l'icône à trois points en haut à droite de l'application Fichiers et sélectionnez l'option Afficher les dossiers cachés. Notez que comme les fichiers de sauvegarde en jeu générés par l'émulateur Mednafen incluent une chaîne de caractères entre le nom du jeu et l'extension de fichier, ces fichiers de sauvegarde doivent être renommés pour supprimer la chaîne de caractères (ex. .9d599a43d2c69738f3562f58aeff8828) avant qu'ils ne puissent être détectés par des émulateurs autres que Mednafen. Pour la FunKey S, cela s'applique aux systèmes PC-Engine, Game Gear, Neo Geo Pocket et WonderSwan. Si vous constatez qu'un émulateur tiers compatible avec les sauvegardes en jeu générées par les les émulateurs de la FunKey S n'est pas répertorié ci-dessous, n'hésitez pas à l'ajouter vous-même ou informer un éditeur du wiki.

Système Fichier de Sauvegarde en Jeu Généré par la FunKey Émulateurs Tiers Compatibles
Format Emplacement Enregistré Sur l'Appareil Hors Appareil
NES / Famicom SAV /mnt/NES FCEUmm (SDL Retro)
Mednafen
FCEUX
Mesen
Nestopia UE
PC-Engine SAV /mnt/PCE-TurboGrafx N/A Mednafen
Mega Drive / 32X SRM /mnt/Sega Genesis Genesis Plus GX (SDL Retro; n'émule pas le module complémentaire 32X; SRM → SAV) Fusion
PicoDrive
Mega-CD BRM /mnt/Sega Genesis Genesis Plus GX (SDL Retro) Fusion
PicoDrive
Game Boy
Game Boy Color
SAV /mnt/Game Boy
/mnt/Game Boy Color
Gambatte
Gearboy
(SDL Retro)
mGBA (SDL Retro)
BGB
gnuboy
mGBA
SameBoy
VBA
VBA-M
Game Gear SAV /mnt/Game Gear Genesis Plus GX (SDL Retro)
SMS Plus GX (SDL Retro / Standalone)
Fusion (SAV → SGM)
Mednafen
SNES / Super Famicom SRM /mnt/FunKey/.snes96_snapshots Snes9x 1.6 (SDL Retro; SRM → SAV)
Snes9x 2005 (SDL Retro; SRM → SAV)
Snes9x 2010 (SDL Retro; SRM → SAV)
bsnes
Mesen-S
Snes9x
ZSNES
PlayStation MCD /mnt/PS1/memcards PCSX-ReARMed Ultimate PCSX-ReARMed
Neo Geo Pocket / Neo Geo Pocket Color FLASH /mnt/Neo Geo Pocket N/A Mednafen
WonderSwan / WonderSwan Color SAV /mnt/WonderSwan SwanEmu (SAV → WSC.EPS) Mednafen
Game Boy Advance SAV /mnt/Game Boy Advance gpSP (SDL Retro)
mGBA (SDL Retro)
VBA Next (SAV → GBA.EPS)
mGBA
VBA
VBA-M

Les hacks de ROM peuvent-ils être utilisés sur la FunKey S ?

Comme les hacks de ROM sont simplement des ROM modifiées, dans la plupart des cas, ils fonctionneront sans problème dans les émulateurs de la FunKey S. Les cas dans lesquels les hacks de ROM peuvent se bugger ou se bloquer incluent plusieurs hacks de ROM Game Boy Advance en raison du taux d'incompatibilité de neuf pour cent de l'émulateur GBA par défaut, ainsi que des hacks ROM développés pour être utilisés dans des émulateurs spécifiques. Une liste des hacks de ROM compatibles recommandés par les éditeurs du Wiki FunKey est disponible ici.

La FunKey S peut-elle être utilisée comme périphérique de stockage externe ?

Bien que l'objectif principal du FunKey S soit la possibilité d'utiliser des jeux et des applications émulés et fonctionnant de manière native, il peut également être utilisé comme périphérique de stockage externe. Alors que la vitesse de transfert lente de son port Micro-USB et la limite de taille de fichier de quatre gigaoctets de son système de fichiers FAT32 le rendent moins idéal pour le stockage général de fichiers que la plupart des clés USB, cartes SD et disques durs externes, la FunKey S ayant un système d'exploitation lui donne la possibilité supplémentaire d'interagir avec ses fichiers stockés. Bien que ces capacités proviennent principalement de l'application de gestion de fichiers Commander incluse, qui peut être utilisée pour afficher des fichiers image, afficher et modifier des fichiers texte, et déplacer, renommer ou supprimer tout fichier stocké, des applications supplémentaires peuvent être installées pour donner les capacités supplémentaires de l'appareil, telles que la lecture vidéo et l'accès au terminal Linux. En tant que périphérique de stockage externe, la FunKey S est également capable de diffuser des fichiers multimédias à des qualités supérieures à celles qu'il peut lui-même diffuser sur des téléviseurs, des radios et d'autres lecteurs multimédias dotés de telles fonctionnalités. Les utilisateurs souhaitant transférer des fichiers vers la FunKey S plus rapidement que le port Micro-USB de l'appareil ne le permet peuvent alternativement ouvrir leur appareil, retirer la carte MicroSD et transférer les fichiers directement sur la carte.

Les triches peuvent-elles être utilisées sur la FunKey S ?

Bien que la FunKey S n'ait pas de système officiel de triche, avec une configuration d'émulateur et/ou de jeu suffisante, plusieurs consoles peuvent avoir une système de triche implémentée par l'utilisateur.

Comme l'émulateur NES par défaut, FCEUX, est capable d'utiliser le système de code de triche de Game Genie, c'est le moyen le plus simple d'utiliser des triches dans les jeux NES sur la FunKey S. Pour activer la fonctionnalité, commencez par renommer un fichier ROM Game Genie NES en gg.rom et en le plaçant dans l'emplacement /mnt/FunKey/.fceux du système de fichiers FunKey S. Si vous ne voyez pas le dossier .fceux, le système d'exploitation Unix de votre ordinateur cache les dossiers cachés. Pour activer l'affichage de tels dossiers sur MacOS, utilisez la combinaison de touches Maj+Cmd+Période. Pour ce faire sur ChromeOS, cliquez sur l'icône à trois points en haut à droite de l'application Fichiers et sélectionnez l'option Afficher les dossiers cachés. Ensuite, ouvrez le fichier fceux.cfg également situé dans ce dossier dans un éditeur de texte et remplacez la treizième ligne, SDL.GameGenie = 0, par SDL.GameGenie = 1. La prochaine fois qu'un jeu NES sera lancé avec l'option New Game via l'émulateur NES par défaut, le menu de mot de passe Game Genie apparaîtra, permettant de saisir jusqu'à trois codes Game Genie pour le jeu en question. Comme les codes Game Genie sont entrés avant le début d'un jeu, gardez à l'esprit que les sauvegardes automatiques de la FunKey S ne peuvent pas être chargées lorsque ce paramètre est activé. Par conséquent, pour utiliser les codes Game Genie avec des données de sauvegarde préexistantes, assurez-vous à l'avance que vos jeux sont sauvegardés via les sauvegardes en jeu ou les états de sauvegarde de l'émulateur. Pour désactiver le paramètre Game Genie et réactiver la fonction de sauvegarde automatique de l'appareil pour les jeux NES, annulez simplement la modification apportée au fichier fceux.cfg.

Pour activer les triches dans les jeux Game Boy Advance, les codes Game Shark doivent être ajoutés dans chaque jeu à l'avance et sont activés par l'utilisateur à chaque démarrage du jeu à l'aide de l'option New Game. Commencez par télécharger, extraire et lancer l'application GBAATM – Rebirth pour Windows, MacOS ou Linux. Sélectionnez le jeu dans lequel vous souhaitez patcher un menu de code de triche et sélectionnez un nom de fichier de sortie et un emplacement pour enregistrer le fichier de jeu modifié. Ensuite, allez dans l'onglet CheatCodes de l'application et ajoutez tous les codes de format Codebreaker/GameShark SP/Xploder que vous souhaitez, tels que ceux répertoriés ici. Lors de la récupération des codes, vérifiez si un Master Code (Code Maître) est également répertorié pour le jeu, car certains jeux nécessitent le chargement d’un tel code avant que d’autres codes de triche puissent être utilisés. S'il y a plusieurs Master Codes au format Codebreaker/GameShark SP/Xploder, utilisez celui créé par les mêmes personnes qui ont créé les codes de triche que vous utilisez ou testez-en plusieurs jusqu'à ce que vous en trouviez un qui fonctionne. Les codes doivent être ajoutés deux lignes à la fois, avec le nom d'un code entré sur la première ligne et sa chaîne alphanumérique entrée sur la seconde. Notez que le Master Code d'un jeu, s'il est présent, doit toujours être le premier code répertorié, avec le nom Master entré sur la première ligne et tous les segments de la chaîne alphanumérique relativement longue combinés sur la deuxième ligne. Une fois que tous les codes souhaités sont entrés, appuyez sur le bouton Patch Game! sous la zone de texte pour patcher les codes dans le jeu sélectionné. Si le processus de patch réussit, un message l'indiquant apparaîtra dans la deuxième zone de texte de l'application et le jeu patché apparaîtra dans l'emplacement de fichier choisi. Enfin, ajoutez la ROM modifiée dans le dossier GBA de la FunKey S comme d'habitude. Lorsque vous démarrez le jeu avec l'option New Game, un menu de code de triche apparaîtra dans le jeu pour vous permettre de choisir lequel des codes ajoutés vous souhaitez utiliser avec le jeu. Une fois que vous avez fini de sélectionner les codes avec le bouton A, appuyez sur START pour lancer le jeu.

Les entrées FunKey S peuvent-elles être remappées ?

Via l'utilisation de fichiers KEY, les entrées de tous les systèmes et jeux émulés par la FunKey S peuvent être remappées par l'utilisateur. Cela inclut les entrées de raccourci système, que certains utilisateurs peuvent souhaiter déplacer ou désactiver s'ils ne sont pas couramment utilisés ou interfèrent avec le jeu. Lorsqu'un fichier KEY est utilisé, il modifie les entrées définies par le fichier de mappage d'entrée par défaut du système, disponible en téléchargement ici. Ce fichier définit via l'utilisation de la fonction MAP quel raccourci (comme brightness up) ou entrée (comme KEY_R) est associé à quel bouton (comme START ) ou une combinaison de boutons (comme FN+UP). Comme toutes les entrées sont déjà prédéfinies par ce fichier, seules les entrées en cours de modification doivent être incluses dans les fichiers KEY.

En plus de sa fonctionnalité de mappage d'entrée habituelle, la fonction MAP est également utilisée pour remplacer les mappages précédents par de nouveaux. Pour ce faire, après le mot MAP, le bouton ou la combinaison de boutons et l'entrée ou le raccourci à remapper doivent être définis, séparés par la fonction TO KEY si les entrées ou les raccourcis de zoom ou de rapport d'aspect sont remappés, ou TO COMMAND pour tous les autres raccourcis. Si l'utilisateur souhaite créer un fichier KEY qui commute les entrées A et B, par exemple, tout ce qui serait nécessaire serait MAP A TO KEY KEY_B sur la première ligne et MAP B TO KEY KEY_A sur le second. Notez le formatage des entrées; KEY_A et KEY_B. Toutes les entrées, ainsi que les raccourcis zoom avant, zoom arrière et rapport d'aspect, sont définis dans les fichiers KEY par KEY_ suivi d'une lettre. Si le remappage se produit sans que l'entrée du bouton secondaire ne soit remplacée par le premier bouton (que cette entrée soit déplacée vers un emplacement vide tel que FN+START ou simplement écrasée et non remplacée), la fonction UNMAP doit d'abord être utilisé pour supprimer le mappage d'origine afin que l'entrée ne soit pas mappée sur deux boutons simultanément. Par exemple, si un utilisateur souhaite supprimer le raccourci du ratio d'aspect et déplacer le raccourci de la capture d'écran à sa place, le fichier KEY pour le faire aurait simplement UNMAP FN+UP sur la première ligne et MAP FN+DOWN TO COMMAND snapshot sur le second. Lors de la création de fichiers KEY, notez qu'en raison d'un problème de formatage de ces fichiers, les jeux avec des apostrophes dans leur titre doivent actuellement être renommés pour prendre en charge les fichiers KEY (Kirby's Dream Land.gb à Kirbys Dream Land.gb, par exemple). Pour plus d'exemples de fichiers KEY, consultez la liste des fichiers KEY pré-configurés du Wiki FunKey.

Pour compléter le fichier de mappage d'entrée par défaut répertorié ci-dessus, un tableau détaillant les associations entre les entrées système émulées et les entrées système, ainsi que le mappage par défaut de ces entrées aux boutons de l'appareil, est répertorié ci-dessous. Notez que bien que le manque de capacités de mappage X, Y et Z pour Sega Genesis et Mega Drive n'entraîne aucune incompatibilité de jeu, le manque de capacités de mappage Y1, Y2, Y3 et Y4 pour le WonderSwan et WonderSwan Color signifie que les jeux verticaux pour ce système sont actuellement incompatible avec la FunKey S. Après ce tableau se trouve un autre tableau qui répertorie les mêmes informations pour les raccourcis de l'appareil.

Entrée UP (HAUT) DOWN (BAS) LEFT (GAUCHE) RIGHT (DROIT) A B X Y L R FN+L FN+R FN START
Lettre bouton fichier KEY U D L R A B X Y M N V O K S
⇩ Système ⇩
NES / Famicom & GB & GBC HAUT BAS GAUCHE DROIT A B A N/A SELECT START
Sega Master System HAUT BAS GAUCHE DROIT 2 1 N/A PAUSE
PC-Engine HAUT BAS GAUCHE DROIT I II N/A SELECT RUN
Mega Drive / CD / 32X HAUT BAS GAUCHE DROIT C B N/A A N/A START
Atari Lynx HAUT BAS GAUCHE DROIT A B OPTION 1 OPTION 2 N/A PAUSE
Game Gear HAUT BAS GAUCHE DROIT 1 2 N/A PAUSE
SNES / Super Famicom HAUT BAS GAUCHE DROIT A B X Y L R N/A SELECT START
PlayStation HAUT BAS GAUCHE DROIT L R L2 R2 SELECT START
Neo Geo Pocket / Neo Geo Pocket Color HAUT BAS GAUCHE DROIT A B A N/A OPTIONS
WonderSwan / WonderSwan Color X1 X3 X4 X2 A B N/A START
Game Boy Advance HAUT BAS GAUCHE DROIT A B A L R N/A SELECT START
Agrandir Dézoomer Luminosité Volume Capture d'Écran Changer le Ratio d'Aspect Afficher l'Utilisation des Ressources Système
Augmenter Diminuer Augmenter Diminuer
Combinaison de boutons FN+RIGHT (FN+DROIT) FN+LEFT (FN+GAUCHE) FN+X FN+B FN+A FN+Y FN+UP (FN+HAUT) FN+DOWN (FN+BAS) FN+L+R
Nom de la lettre/commande du bouton de fichier KEY I J brightness up brightness down volume up volume down snapshot H system_stats toggle

Pourquoi la FunKey S a-t-elle besoin de fichiers BIOS émulés ?

Les émulateurs fonctionnent en utilisant soit une émulation de bas niveau (LLE) ou une émulation de haut niveau (HLE), les premiers émulant directement les processus du système d’origine et les seconds se contentant de les simuler. Alors que les deux méthodes sont couramment utilisées et ont des avantages distincts, la 'émulation' plus vraie de LLE signifie que les émulateurs qui utilisent cette méthode nécessitent le système ROM du matériel d’origine pour fonctionner. Cette ROM, connue sous le nom de BIOS, effectue des tâches critiques pour de nombreux systèmes, sans que le matériel d’origine ni un émulateur LLE de ce matériel soient fonctionnels sans le fichier BIOS associé. Dans le cas de la FunKey S, alors que la majorité de ses systèmes émulés ne nécessitent pas de fichiers BIOS, il y en a deux qui font : la PlayStation et Game Boy Advance. Alors que certains jeux PlayStation peuvent être émulés sans fichier BIOS et des autres, bien que plus lent, émulateurs Game Boy Advance qui ne nécessites pas des fichiers BIOS sont disponibles, actuellement pour émuler correctement l’un ou l’autre système avec les émulateurs par défaut un fichier BIOS pour chaque est nécessaire. Comme pour les ROM de jeux vidéo, les fichiers BIOS des systèmes sont protégés par des restrictions de copyright et ne peuvent donc pas être distribués légalement avec la FunKey S. Les utilisateurs peuvent extraire les fichiers BIOS des unités PlayStation et Game Boy Advance qu'ils possèdent et les ajouter aux émulateurs FunKey S pour ces systèmes afin d'améliorer les fonctionnalités du premier et activer les fonctionnalités du second. De plus, alors que les jeux Mega Drive et PC-Engine ne nécessitent pas la présence de fichiers BIOS pour être émulés avec précision, les jeux pour leurs modules complémentaires respectifs, Mega-CD et CD-ROM², en ont besoin. Un tutoriel pour ajouter des fichiers BIOS d'émulateur à la FunKey S se trouve ici.

Pourquoi la FunKey S n’a-t-elle pas plus de 64 mégaoctets de RAM ?

La FunKey S a 64 mégaoctets de RAM en raison de ce qui est le montant intégré dans son système sur une puce, le Allwinner V3s. Alors que plusieurs systèmes d’émulation portables avec des capacités similaires à la FunKey S incluent plusieurs fois plus de RAM que lui, la distribution Linux légère utilisée par la FunKey S, en plus de sa collection soigneusement choisie et optimisée d’émulateurs, permet d’émuler des jeux à des niveaux de précision relativement élevés tout en utilisant relativement peu de RAM. L’inclusion de RAM supplémentaire dans la FunKey S n’entraînerait pas une amélioration des performances ou des capacités d’émulation supplémentaires.

Pourquoi la FunKey S n’a-t-elle pas une fréquence de rafraîchissement de 60 IPS ?

L'écran FunKey S se rafraîchit à une vitesse maximale de 50 IPS, car il s'agit du maximum de données que le processeur de l'appareil peut envoyer à la mémoire graphique interne de l'écran chaque seconde. S'il ne s'agissait pas d'une limitation, l'affichage aurait sinon un taux de rafraîchissement maximal de 120 IPS. Cependant, comme les jeux NTSC sont toujours émulés à 60 IPS, dix images sont supprimées chaque seconde plutôt que le gameplay ralenti pour correspondre à la fréquence d'images différente. Comme ce problème a été anticipé lors de la conception de la FunKey S, plusieurs techniques logicielles et matérielles ont été mises en œuvre pour éviter la déchirure de l'écran entre les 50 images restantes des jeux NTSC.

Pourquoi la FunKey S n’a-t-elle pas de ports USB-C et auxiliaire (prise casque) ?

Le petit facteur de forme de la FunKey S a rendu nécessaire l'utilisation du Micro-USB au lieu de l'USB-C et n'a laissé aucune place pour un port auxiliaire à utiliser avec un casque ou des haut-parleurs externes. Alors que la norme Micro-USB prend en charge la sortie de signaux de données vidéo et audio par un périphérique hôte, l’espace limité à l’intérieur du périphérique rendait également impossible l’ajout de cette fonctionnalité au FunKey S. Malgré cela, le Wiki FunKey répertorie ces suggestions de matériel au Centre de Suggestions du wiki, car il est possible qu'elles soient implémentées dans les futurs appareils de l'équipe FunKey.

Y a-t-il des jeux qui ne sont pas émulés correctement sur la FunKey S ?

Bien que la qualité d'émulation moyenne de ses émulateurs par défaut soit relativement élevée, la FunKey S ne peut pas émuler plusieurs jeux prêts à l'emploi pour diverses raisons. Ceux-ci incluent des commandes incompatibles, du matériel spécialisé non émulé et des imperfections d'émulation, entre autres. Une liste de tous les jeux connus pour être incompatibles avec les émulateurs par défaut de l'appareil se trouve ici. Cependant, bon nombre de ces jeux peuvent toujours être joués via l'un des nombreux émulateurs tiers disponibles pour l'appareil. Cela inclut les jeux PlayStation multidisques, qui, bien qu'ils ne soient pas entièrement jouables dans la version par défaut de PCSX-ReARMed, sont entièrement jouables dans la version tierce pour laquelle la fonctionnalité d'échange de disque est activée. À titre d'illustration des capacités de l'appareil, un tableau des taux de compatibilité estimés pour chaque système émulé officiellement a été compilé ci-dessous. Aux fins de ces décomptes, un jeu est considéré comme incompatible s'il ne peut pas être complètement joué en utilisant uniquement la FunKey S. Comme les contributeurs du wiki ont mené des recherches approfondies et des tests de jeu pour trouver des jeux incompatibles, tous les taux de compatibilité répertoriés ici sont considérés comme étant précis ou très proche de l'exactitude. Dans les cas où toutes les incompatibilités d'un système sont dues à du matériel non émulé, le taux de compatibilité de ce système est indiqué en italique. Alors que l'émulation des jeux Famicom Disk System et TurboGrafx-CD sur la FunKey S est fonctionnelle via l'ajout de leurs fichiers BIOS respectifs, car cette fonctionnalité n'a pas encore été entièrement implémentée dans FunKey-OS, les taux de compatibilité de ces consoles ajoutent- sont exclus du tableau ci-dessous. Comme les jeux homebrew peuvent avoir une compatibilité variable avec les systèmes pour lesquels ils sont développés, leur compatibilité n'est pas non plus reflétée dans le tableau ci-dessous. Notez qu'en raison de sa vaste bibliothèque de jeux, le chiffre des Jeux Sous Licence de la PlayStation est simplement une estimation calculée par les éditeurs du wiki, mais devrait être précis à environ cent jeux dans les deux sens.

Système Jeux Sous Licence Incompatibilités Connues Taux de Compatibilité Estimé
NES / Famicom 1 421 9 99.37 %
Sega Master System 360 14 96.11 %
PC-Engine / TurboGrafx-16 413 0 100 %
Mega Drive / Genesis / CD / 32X 1 123 0 100 %
Game Boy 1 046 6 99.43 %
Atari Lynx 76 0 100 %
Game Gear 364 10 97.25 %
SNES / Super Famicom 1 757 32 98.18 %
PlayStation 4 750 102 97.85 %
Game Boy Color 915 10 98.91 %
Neo Geo Pocket / Neo Geo Pocket Color 92 0 100 %
WonderSwan / WonderSwan Color 199 5 97.49 %
Game Boy Advance 1 536 139 90.95 %
Totale 14 052 327 97.67 %

Quels émulateurs la FunKey S utilise-t-elle ?

Le tableau ci-dessous répertorie les émulateurs inclus par défaut avec la FunKey S, avec les systèmes qu'ils émulent et leurs extensions de fichier ROM acceptées répertoriées sur la droite. À l'exception des jeux Game Boy, Game Boy Color, CD-ROM², Mega-CD et PlayStation, tous les formats de fichiers sont également détectés s'ils sont stockés dans des archives ZIP. Pour obtenir une liste des formats de fichiers de sauvegarde en jeu générés pour chacun des systèmes émulés, consultez la section de données de sauvegarde ci-dessus.

Émulateur Système /

Extension(s) de Fichiers

FCEUX NES / Famicom Famicom Disk System
NES FDS
gnuboy Game Boy Game Boy Color
GB GBC
gpSP Game Boy Advance
GBA
Mednafen PC-Engine SuperGrafx TurboGrafx-CD Game Gear Atari Lynx Neo Geo Pocket
PCE SGX BIN/CUE GG LNX NGP
Neo Geo Pocket Color WonderSwan WonderSwan Color
NGC WS WSC
PCSX-ReARMed PlayStation
BIN/CUE PBP
PicoDrive Sega Master System Mega Drive Sega 32X
BIN SMS BIN MD SMD 32X
Mega CD
BIN/CUE CSO/MP3 CHD
PocketSNES SNES
SFC SMC

Comment combiner plusieurs fichiers BIN d’un jeu PlayStation en un seul fichier BIN ?

Comme tous les fichiers BIN d’un jeu PlayStation sont listés dans la liste de jeux FunKey S, pour minimiser le temps nécessaire pour faire défiler sa bibliothèque de jeux, chaque jeu ne doit avoir qu’un seul fichier BIN. Si votre jeu PlayStation contient plusieurs fichiers BIN sur plusieurs disques, suivez ces instructions. Si ces fichiers BIN sont tous pour un disque, pour les fusionner, vous devrez d’abord télécharger IsoBuster. Une fois cela fait, ouvrez le programme et sélectionnez Open Image File, indiqué par une icône d’un dossier contenant une flèche bleue vers le bas. En naviguant et en sélectionnant le fichier CUE du jeu en question, une icône de CD apparaît dans l’interface d’IsoBuster, que vous cliquez ensuite avec le bouton droit de la souris, en sélectionnant Raw .bin dans la catégorie 'Extract CD <Image>. Après avoir enregistré les fichiers BIN et CUE, placez ces nouveaux fichiers dans le dossier PS1 de la FunKey S.

Comment puis-je combiner des fichiers de plusieurs disques PlayStation en un seul fichier ROM ?

Si les fichiers provenant de plusieurs disques d’un jeu PlayStation sont ajoutés à la FunKey S, ils apparaîtront tous dans la liste de jeux, ce qui compliquera la navigation dans la bibliothèque de jeux et le transfert de disque. Pour fusionner tous ces fichiers en un seul fichier PBP, vous aurez besoin à la fois de l'application [1] et du fichier BASE.PBP sous copyright, qui doit être ajouté au dossier Files de cette application. Ceci fait, ouvrez l'application avec le raccourci Clasic mode et sélectionnez le bouton Options en bas à gauche. Cela ouvrira une page avec divers paramètres d'application, dont vous devez ajuster le paramètre Compression level à 1 (worst) et le paramètre toc à CUE File. Une fois cela fait, enregistrez les modifications de paramétrage pour revenir à l’interface principale du programme. De là, appuyez sur l’icône à trois points à côté de ISO/PBP File 1 - No file selected en haut à gauche et sélectionnez le fichier BIN du premier disque. Répétez ce processus pour chaque disque suivant en sélectionnant l’icône fléchée à gauche de l’icône à trois points susmentionnée, en sélectionnant chaque numéro de disque à tour de rôle. Une fois ce processus terminé, sélectionnez le dossier sur votre système dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier PBP et appuyez sur le bouton Convert au bas de la fenêtre du programme. Une fois le processus de conversion terminé, accédez au fichier EBOOT.PBP terminé, renommez-le et placez-le dans le dossier PS1 de la FunKey S.

La FunKey S est-elle légale ?

Comme c'est l'acquisition incorrecte de ROM, et non l'émulation elle-même, qui est illégale à des degrés divers autour du monde, la FunKey S reste entièrement légale. Bien que l'appareil soit livré avec plusieurs dizaines de jeux gratuits pour lui donner des fonctionnalités de base prêtes à l'emploi, elle n'inclut ni les jeux commerciaux ni les fichiers BIOS PlayStation et Game Boy Advance protégés par le droit d'auteur. Alors que certains utilisateurs peuvent choisir de mettre des ROM acquises illégalement sur leurs appareils, l'équipe FunKey et les éditeurs de ce wiki encouragent les utilisateurs à parcourir les listes de FunKey Wiki de centaines de ROM de jeu légalement acquittable, à la fois gratuites et commerciales.

Où puis-je acheter une FunKey S ?

La FunKey S est actuellement disponible en pré-commande sur la page de magasin FunKey Project. Alors que l'appareil lui-même coûte 65 €, des frais d'expédition et de taxation supplémentaires augmenteront le coût total. Le montant de ces coûts supplémentaires dépend du pays de destination d'une commande, avec les frais d'expédition pour la plupart des utilisateurs étant compris entre 7 € et 10 € et les taux de taxe sur la valeur ajoutée allant de 12,41 € à 19,71 € par appareil uniquement facturés aux clients de l'Union européenne. Pour les clients français et non européens, les frais d'expédition par unité d'une commande peuvent être réduits en achetant plusieurs appareils à la fois, les frais par unité les plus bas étant appliqués aux commandes contenant cinq appareils ou plus. Une liste complète des frais d'expédition pour chaque pays vers lequel la FunKey S est expédiée est disponible ici.

Où puis-je obtenir des accessoires pour la FunKey S ?

Bien que l’équipe FunKey ne vende actuellement aucun accessoire pour la FunKey S en dehors de ce qui est inclus avec elle, les éditeurs de ce wiki ont compilé une liste de produits qui peuvent être utilisés en conjonction avec la FunKey S, y compris les adaptateurs, les banques d’alimentation, les câbles, les pochettes et les décorations de porte-clés. Pour correspondre à l'esthétique du porte-clés FunKey S, des recherches ont été menées pour s'assurer que tous les accessoires répertoriés ne dépassent pas les niveaux de taille ou de poids qui rendraient leur mise sur un porte-clés peu pratique. Bien que les éditeurs de ce wiki aient mené des recherches approfondies pour confirmer que tous les produits répertoriés sont compatibles et légitimes, ni les éditeurs ni l'équipe FunKey ne sont responsables de la fiabilité des produits tiers. Par conséquent, avant d'effectuer tout achat, les utilisateurs doivent vérifier qu'un produit répertorié répond adéquatement à leurs besoins.

Puis-je développer des logiciels pour la FunKey S ?

Comme les spécifications matérielles et le système d'exploitation du FunKey S sont open source et documentés sur la page GitHub de l'équipe FunKey, les utilisateurs peuvent et sont encouragés à développer leur propre logiciel pour l'appareil. Pour faciliter ce processus, un SDK a été créé et est disponible pour le développement de logiciels FunKey-OS. De plus, un guide de développement est disponible sur la page de documentation du site FunKey. Le Wiki FunKey maintient une base de données de tous les logiciels tiers développés pour la FunKey S, donc les développeurs qui souhaitent créer un article pour leur programme ou l’ajouter à l’une des listes peuvent soit éditer le wiki eux-mêmes ou demander à un éditeur wiki de le faire pour eux.

Qui est l’équipe FunKey ?

Basée dans la ville de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, l’équipe FunKey est composée de quatre personnes : Vincent, Michel, David et Killian. Fondée par Vincent et Michel en 2017 dans le cadre d'un effort conjoint pour créer le premier système du groupe, la Keymu, l'équipe FunKey s'est ensuite élargie pour inclure David et Killian afin de développer et de commercialiser la FunKey S en tant que version améliorée version de la Keymu.

Comment puis-je contacter l'équipe FunKey ?

Bien que les nombreuses pages de médias sociaux de l'équipe FunKey soient représentées par les icônes en haut de cette page, l'équipe FunKey peut aussi être contacté directement via le page contact de leur site internet. Si vous souhaitez leur envoyer un e-mail, des questions concernant la FunKey S peuvent être envoyées à leur adresse e-mail d'assistance, tandis que d'autres demandes peuvent être envoyées à leur adresse e-mail de contact.

Où est fabriquée la FunKey S ?

La production de FunKey S est sous-traitée par l'équipe FunKey à une usine de fabrication à Shenzhen, en Chine. Une fois tous les composants arrivés et assemblés dans cette installation, les appareils sont expédiés directement par une entreprise de transport à proximité aux clients internationaux.

Où puis-je trouver des actualités FunKey S ?

En plus du bulletin d'email sur leur site Web, l’équipe FunKey publie régulièrement des mises à jour FunKey S sur leur page Kickstarter. Les dernières mises à jour sont régulièrement reformatées et publiées sur la page principale du Wiki FunKey, avec des résumés des dernières mises à jour disponibles dans Le Monde FunKey. Il est recommandé aux utilisateurs souhaitant discuter des dernières mises à jour de l'actualité de rejoindre le Serveur Discord de la Communauté FunKey.

Qui édite Le Wiki FunKey ?

Le Wiki FunKey est une base de données gérée par la communauté d’informations FunKey S, exploitée et éditée indépendamment de l’équipe FunKey. Actuellement, l’administrateur et le contributeur principal du Wiki FunKey est CoolieCoolster, mais n’importe qui est libre de contribuer à l’amélioration du wiki !

Qui gère le Serveur Discord de la Communauté FunKey ?

Comme avec le Wiki FunKey, le Serveur Discord de la Communauté FunKey est géré indépendamment de l'équipe FunKey par des bénévoles de la communauté. Bien qu'une certaine modération se produise pour s'assurer que le serveur reste un forum productif pour la discussion FunKey S, les utilisateurs sont libres de partager leurs compléments et critiques FunKey S.

Comment puis-je éditer Le Wiki FunKey ?

Puisque le Wiki FunKey utilise le moteur wiki MediaWiki, le même format de balisage qui est utilisé pour éditer d’autres wikis MediaWiki tels que Wikipedia est également utilisé ici. Si vous souhaitez apprendre le format de markdown MediaWiki, MediaWiki a plusieurs tutoriels sur leur site web leur site web en plus d’un serveur Discord où les utilisateurs peuvent poser des questions, mais si vous avez des questions spécifiques sur l’édition ou les modèles utilisés sur le Wiki FunKey, vous pouvez également demander l'administrateur du Wiki FunKey.

Comment puis-je traduire Le Wiki FunKey ?

Les utilisateurs qui parlent couramment une langue autre que l’anglais sont encouragés à traduire une ou plusieurs pages du wiki dans cette langue pour améliorer l’utilité du wiki. Pour traduire n’importe quelle page marquée pour la traduction, sélectionnez le texte Translate ou Traduire au-dessus de la liste des langues disponibles en haut de cette page. Si une page a déjà été traduite dans une langue que vous parlez couramment, vous êtes libre d’analyser et d’améliorer la traduction. Si vous avez traduit une page mais que vous n’êtes pas sûr de la façon de mettre en œuvre la traduction, n’hésitez pas à demander de l’aide à l'administrateur du Wiki FunKey. Pour plus d’informations sur la traduction sur le Wiki FunKey, visitez le Centre de Traduction.

Sur quelle plate-forme fonctionne le FunKey Wiki ?

Le Wiki FunKey utilise MediaWiki, un moteur de wiki open source qui est utilisé par de nombreux wikis, y compris Wikipedia. Le Wiki FunKey est hébergé par Miraheze, une ferme de wiki à but non lucratif qui héberge des milliers de wikis sans publicité et sans frais. Si vous souhaitez soutenir l'hébergement du Wiki FunKey ou créer votre propre wiki, visitez leur site Web !